Besoin

with Pas de commentaire

L'importance du "Texte Reçu"

Il y a plusieurs années, au début de ma vie chrétienne, mon pasteur (à travers un traducteur) nous exhortait souvent à corriger les erreurs dans la Bible française que nous utilisions pour mieux se conformer à la Version Anglaise Autorisée connue sous le nom de Bible King James. Il était souvent troublant de réaliser que la traduction française n’était pas aussi précise que la traduction anglaise.

Plus j’étudiais, plus je comprenais la valeur de la Bible King James et l’importance du Textus Receptus « texte reçu ». Je commençais à remarquer une certaine tendance. Les églises faibles se fiaient à l’équivalent de la version anglaise Wescott and Hort, la Louis Segond. Sa disponibilité et son prix abordable ont rendu cette version populaire dans les cultures francophones.

Histoire des traductions françaises

Quelques autres traductions en français furent tentées et même complétées en utilisant le « texte reçu ». Pierre Olivetan (1506-1538) traduisit les Écritures dans la langue française au début du 16e siècle. La Bible Olivetan fut publiée en 1535. Les théologiens tels qu’Ostervald, Calvin et Luther l’utilisèrent et la révisèrent même. Toutefois, les révisions d’Ostervald furent supérieures aux autres car l’intégrité de la langue française ainsi que la précision du « texte reçu » y furent mieux préservées.

Malheureusement, plusieurs ont aussi changé ce texte. Ces changements ne furent pas documentés. Bien que la version d’Ostervald soit la meilleure à mon avis, elle a été révisée tant de fois que sa fiabilité est problématique lorsque comparée au « texte reçu ». Il était d’une importance capitale qu’une révision exhaustive soit complétée parce que nous croyions que Dieu s’était Lui-même révélé à travers les prophètes par sa parole inspirée. (cf. 2 Timothée 3:16)

Comparaison de différentes traductions

Une comparaison et évaluation des versions françaises du Nouveau Testament est disponible ici pour votre lecture. Nous y comparons la version Ostervald de 2014 avec celles de la Trinitarian Bible Society, Louis Second de 1910, J.N.Darby et Martin 1855. Cette étude, verset par verset, révèle de nombreuses omissions et différences qui affectent la signification de la Parole de Dieu, la compréhension de la doctrine de notre foi chrétienne, et abaisse notre Seigneur Dieu.

En comparant par exemple la Bible Ostervald avec la Louis Segond, nous trouvons 367 omissions et 99 différences dans le Nouveau Testament seulement. Cela comprend:

  • 3 versets entiers manquants
  • 134 portions importantes de versets omises
  • 135 omissions des noms de notre Seigneur Dieu
  • 95 omissions diverses qui ont un effet considérables sur la signification de la Parole de Dieu
  • 99 différences de traductions qui affectent la compréhension

La révision 2014 de la Bible Ostervald est disponible

Depuis 2006, un effort concerté d’un autre pasteur et moi-même nous a permis de compléter un Nouveau Testament digne de confiance. Après un examen minutieux de plusieurs pasteurs francophones à travers le monde, nous sommes maintenant confiants qu’une traduction française correcte et comparable à la Bible King James existe afin d’aider les églises francophones dans leur poursuite de la saine doctrine.

Passez votre commande en ligne pour recevoir la Sainte Bible Ostervald. Nous remercions Dieu de nous avoir permis de compléter cette première étape. Le besoin est immense! Le peuple francophone a besoin de savoir qu’il a la Parole de Dieu préservée dans la langue française.
(cp. Prov. 30:5; Ps. 12:6; Ps. 119:40)

Suivre Mario Monette:

Mario Monette, pasteur.

Derniers billets de